Une dose de LOVE♡LOVE♡LOVE ! Reportage photo sur l’ouverture de la nouvelle tournée des Iketeru Hearts

Le joyeux et dynamique groupe soeur des Junjou no Afilia, Iketeru Hearts, viennent à peine de terminer leur première tournée à onze membres, après un grand final ce 31 Mars dernier à Nagoya, et une série de concerts solo passionnés dans les trois grandes villes de l’île principale du Japon. Nous étions à leur prestation tokyoïte le 18 Mars, et en voici les détails !

Alors que le show commence d’une manière très “IkeHa”, avec la chanson-thème de la tournée précédente “Dreaming love” et leur premier single à 11 “Karma Stripe”, la leader élue Nijika prend le micro pour tester l’ambiance et chauffer la salle non seulement pour la soirée, mais également en prévision de la tournée entière. Chaque membre, vêtues des costumes d’adorables momies de Rosetta Stone, se présentent alors une par une.
La partie suivante est alors un mélange équilibré entre leurs anciennes reprises devenues légendaires et leurs chansons originales, comme “Jumping” des Junjou no Afilia, ou Velforest’s “Soukoku no Spica”. Cette série de chansons se termine alors par leur unique ballade, “I will”.

Seules Kotone Uchida, Kazune Manami, Risako Aise, Yuuyu Arata, Rie Tachibana et Aki Imai restent sur scène pour le prochain MC, présentant un concept familier des fans : le select corner ! Un classique chez les Iketeru Hearts, lors duquel le groupe se séparent en petit comité pour chanter une chanson de leur choix. “C’est la première fois que je participe à un concert en entier, j’ai l’impression que je vais tout oublier d’une minute à l’autre,” confesse Risako (le concert précédent était leur premier concert officiel, mais les membres de la seconde génération n’ont participé qu’à une moitié des chansons). Yuuyu essaie alors de compatir, annonçant qu’il en était de même pour elle, mais Rie intervient alors ! “Menteuse ! Tu ne tenais pas en place à cause de l’adrénaline !” crie-t-elle, faisant exploser de rire le public et les membres du groupe. L’une des plaisanteries de la soirée était également le cas de la pauvre Aki, qui n’a pas contracté la grippe une fois cet hiver, mais à deux reprises ! Elle a alors manqué la majorité des évènements de promotion de leur single “Rosetta Stone”. “Je me suis sentie trop seule, c’était horrible,” dit-elle alors, en dépit du ton tragi-comique de son histoire.
Leurs camarades reviennent ensuite sur scène, vêtues du costume spécialement créé pour la tournée : une robe rouge et blanche, ornée de coeurs, donnant l’impression d’avoir été inspirée de la garde-robe de la Reine de Coeur de Alice au Pays des Merveilles ! Nijika, Karin Ochi, Madoka Usami, Shiika Koizumi et Leia Shiroki chantent alors “Opera Fantasia”, alors que le premier groupe ont choisi “NEXT STAGE”.

La dernière partie du spectacle offre alors une sélection des chansons les plus joyeuses et dynamiques du groupe. Commençant par “LOVE♡LOVE♡LOVE”, la chanson-thème tout spécialement créée pour la tournée, c’est alors une bonne occasion pour les fans n’ayant pas pu assister aux évènements de promotion de leur dernier single de découvrir une des pistes secondaires de Rosetta Stone, “Kibou no Chizu”. Alors que la majeure partie du show se termine sur le légendaire “Sekai he habatake” et que les membres du groupes quittent la scène, les fans ne peuvent pas attendre une seconde de plus et commencent immédiatement à rappeler leurs idoles. Cette partie finale était supposée n’être compose que d’une seule chanson – leur sombre single “Zaishyou no Lucifer” – mais Nijika prend les rênes et appelle à un bis repetita pour la chanson-thème “LOVE♡LOVE♡LOVE” ! Les membres se sont entre temps changées pour enfiler les jupes à rayures de “Karma Stripe” et le tee-shirt de la tournée, orné de onze coeurs rouges, un pour chaque membre du groupe…

Cette première performance a lancé la première tournée des Iketeru Hearts à onze sur des chapeaux de roue ! Bien qu’aucune surprise n’a été annoncée à l’issue du dernier concert à Nagoya, les fans hors de Tokyo avaient préparé des surprises pour certaines membres, telles que Risako Aise, née à Osaka, ou Aki Imai, originaire de la région de Nagoya. Un futur brillant semble se profiler pour cette nouvelle formation des Iketeru Hearts, et nous espérons en voir bien plus pendant très longtemps !


Setlist

01. Dreaming love
02. Karma Stripe (カルマストライプ)

— MC —

03. Jumping
04. Otomegokoro (オトメゴコロ)
05. Tenbu no mai, akatsuki no mon (天部の舞、暁の門)
06. Soukoku no Spica (蒼黒のスピカ)
07. Rosetta Stone (ロゼッタ・ストーン)
08. Shrimp Girl (シュリンプガール)
09. I will

— MC – Lancement du Select Corner —

10. Opera Fantasia (オペラファンタジア – Nijika, Ochi, Usami, Koizumi, Shiroki)
11. NEXT STAGE (Arata, Uchida, Manami, Tachibana, Aise, Imai)

— MC —

12. LOVE♡LOVE♡LOVE
13. GIRL,Me
14. Shishin kakutei (私信確定)
15. Ikeike BIG HEARTS♡ (イケイケ BIG HEARTS♡)
16. Lumica Jane (ルミカジェーン)
17. Kibou no Chizu (希望の地図)
18. Sekai he habatake (世界へはばたけ!)

— Encore —

EN01. Zaishyou no Lucifer (罪障のルシファー)
EN02. LOVE♡LOVE♡LOVE


À propos de l’artiste

Iketeru Hearts fut à l’origine le groupe de débutantes de l’agence Stand Up! Records, sous le nom « Stand Up! Hearts », et commence leurs activités en Septembre 2014. Elles débutent officiellement en tant que groupe d’idols à part entière en Septembre 2015, changeant le nom du groupe pour « Iketeru Hearts » quelques mois plus tard, devenant le groupe soeur officiel des célèbres Afilia Saga. Iketeru Hearts débute en major en Février 2016 avec leur premier single « Let’s Stand Up! », produit par le leader du Hello!Project, Tsunku. Le groupe compte aujourd’hui sept membres, et accueillera 4 jeunes filles de plus à partir du 7 Septembre 2017.


Galerie photos


Article & Traduction par Melody

Photographies de Nathan Gey
Special thanks to Stand-Up! Records staff and Yamamoto-san for inviting us to the filming and letting us take pictures of Iketeru Hearts.